21e Francouvertes : préliminaires, soirée 4

Chaque lundi de restant d'hiver pis un peu plus, du 20 février au 3 avril, c'est la ronde préliminaire de la 21e édition du concours-vitrine pancanadien Les Francouvertes. Ci-bas, le compte rendu de la quatrième soirée, qui débutait avec une courte prestation de Joëlle Saint-Pierre, ancienne participante invitée dans le cadre de la série « J’aime mes ex » présentée par la SOCAN, suivie des performances de Kyra Shaughnessy, Les Louanges et Van Carton.

J'aime mes ex : Joëlle Saint-Pierre

Joëlle Saint-Pierre debout sur scène, sourit en regardant vers le sol.

Joëlle Saint-Pierre pendant la série J'aime mes ex aux Francouvertes 2017 - Crédit : Jean-François LeBlanc.

Demi-finaliste des Francouvertes en 2014, Joëlle Saint-Pierre a fait paraître l'année suivante un premier album, Et toi, tu fais quoi?, sous Coyote Records. Légère sur son vibraphone, elle fait tourner les heurts du cœur comme sur un mobile, et, entre les morceaux, bifurque en pince-sans-rire pour des anecdotes - elle conseille vivement de jouer du piano dans un hôpital psychiatrique, ça ferait goûter à l'honnêteté, selon son expérience. Suivant le concept de la série « J'aime mes ex », elle a présenté un nouveau morceau qui « a le mot "ex" dedans, me semble ça fitte », et ça pourrait se retrouver sur son deuxième disque, attendu pour 2018.

Kyra Shaughnessy

Kyra Shaughnessy sur la scène des Francouvertes.

Kyra Shaughnessy aux Francouvertes 2017 - Crédit : Jean-François LeBlanc.

Active depuis plus de 10 ans, demi-finaliste au Festival international de la chanson de Granby en 2016, la musicienne folk-roots de la MRC du Granit en Estrie a livré l'an dernier un quatrième album, Passage, coréalisé par Dany Placard. Ses pièces ont les racines vastes, irlandaises, indiennes, ouest-africaines, et ses lueurs impressionnistes sont notamment accompagnées des pincements d'une kora, croisement ouest-africain d'une harpe et d'un luth. Elle a le verbe spirituel, inclusif, altermondialiste, et l'augmente de crescendi empathiques, soulignant au passage la nécessité à cultiver qu'est la paix.

Les Louanges

Les Louanges sur la scène des Francouvertes.

Les Louanges aux Francouvertes 2017 - Crédit : Jean-François LeBlanc.

Fort d'un premier EP, Le Mercure, paru il y a un an, le jeune Lévisien d'origine (et désormais Montréalais) Vincent Roberge a aussi été finaliste au Festival international de la chanson de Granby en 2015. Il offre une guitar pop qui file dans le zeitgeist, réverbérée avec une sorte de sensualité baveuse, amusante et bénigne. Les textes y sont soignés, et s'emballent parfois dans des montagnes russes qui donnent aux chansons des reliefs technicolores jaillissant hors des tropes demarcoesques. C'est charmant comme une chemise trop grande, trivial comme les relations de passage, et sensible comme une adolescence qui s'étire.

Van Carton

Van Carton sur la scène des Francouvertes.

Van Carton aux Francouvertes 2017 - Crédit Jean-François LeBlanc

L'ex-3 gars su'l sofa Guillaume Monette a offert un premier EP, La saison, l'automne dernier. Sur scène comme dans une forteresse électronique, il façonne ses pièces d'une trâlée de synthés - des murs planants, aériens, aux fenêtres grandes ouvertes. Des chansons comme des plans concaténés, des grooves explorés à travers l'information, des sonorités riches comme la pop : le médium c'est le message. Un premier album s'en viendrait - mais, puisque son EP de cinq pièces est le fruit de deux ans de travail, ça pourrait paraître en 2020, souligne-t-il.

Au terme de cette quatrième soirée, le classement :

  1. VULVETS
  2. LES LOUANGES
  3. VALERY VAUGHN
  4. VAN CARTON
  5. SHAWN JOBIN
  6. ANTOINE LACHANCE
  7. MÉLANIE VENDITTI
  8. JUSTE ROBERT
  9. PROJET COYOTE

La semaine prochaine, on vous livre un compte-rendu de la cinquième soirée, avec MCC, Lydia Képinski et Etienne Fletcher.