5 artistes à découvrir à la Franco-Fête de Toronto

Toronto regorge de diversité, c’est bien connu, mais on oublie souvent qu’elle renferme une communauté francophone forte qui ne demande qu’à être mise de l’avant ! La Franco-Fête de Toronto, qui se déroulera du 15 au 17 juillet, fait la promotion de la francophonie torontoise et ontarienne en proposant des activités qui permettent à la communauté franco de s’épanouir, et pourquoi pas, de donner envie aux anglophones du coin de s’intéresser à la deuxième langue officielle du pays ! Voici donc cinq artistes qui feront partie de la fête de la musique francophone à Toronto.

Photo de couverture : Mélanie Brulée. Crédit : Jen Squires.

Mélanie Brulée – Vendredi 15 juillet 20h

Mélanie sur un vélo qui envoie un bec soufflé

Mélanie Brulée - Crédit : Jen Squires

Décrivant son style comme du indie-spaghetti-western-surf-folk-cabaret, l’auteure-compositrice-interprète franco-ontarienne qui a commencé son périple musical dans les rues de l’Australie avec sa guitare a certes, une très forte dose d'énergie à livrer. Un peu farfelue, la chanteuse a sorti Débridée en mai 2015, un album enregistré à Montréal et Toronto et réalisé par Benoit Morier.

Cy – Samedi 16 juillet 14h30

Le groupe sur un divan vintage devant une tapisserie

Cy - Crédit : LP Chiasson.

Participant des dernières Francouvertes, le groupe néo-Écossais Cy, basé à Moncton, chante des textes à saveur identitaire, en superposant les guitares et les légendes néo-trad. Trois guitares et quatre voix s’entremêlent ici pour nous faire vivre une expérience culturelle à travers l’histoire de l’Acadie et l’imaginaire. Leur album Deuxième nation est sorti le 22 juin dernier et permet aux auditeurs de se familiariser avec le franc-parler et la poésie de l’Est du Canada.

Caroline Savoie – Samedi 16 juillet 16h

Caroline avec un chapeau et les cheveux dans le visage

Caroline Savoie - Crédit : Jean-Marc Lubrano.

Gagnante du Festival international de la chanson de Granby en 2015, cette jeune auteure-compositrice-interprète originaire du Nouveau-Brunswick a également participé à La Voix en France. Elle a deux EPs à son actif, mais c’est cet automne que son premier album paraîtra. La Franco-Fête est donc une bonne manière de la découvrir avant de mettre la main sur son disque. C’est Jay Newland, lauréat de 9 Grammy, qui réalisera l’album dont les premiers avant-goûts nous interpellent déjà par beaucoup de maturité et une voix feutrée et intimiste.

Valaire – Samedi 16 juillet 21h

Le quintette pose devant des bouleaux.

Valaire - Crédit : Philippe Arsenault.

Ça ne fait pas très longtemps que Misteur Valaire a changé d’identité. C’est le moment de redécouvrir le groupe de Sherbrooke qui est réputé pour son savant mélange de jazz et d’électro dans une ambiance dansante qui ferait grouiller même ta grand-mère. Leur premier album sous leur nouvelle appellation Valaire, Oobopopop, est prévu pour le 16 septembre. Valaire, c’est une promesse de groove implacable et l’assurance d’une soirée réussie. En plus, il est très intéressant de voir qu'un groupe déjà couvert de récompenses et de succès se risque à oser le changement du tout au tout.

Ogres de Barbak – Dimanche 17 juillet

La trompettiste et le chanteur des Ogres de Barbak en Noir et blanc, sur scène

Ogres de Barbak - Crédit : David Bakhoum.

Ce ne sont pas des ogres méchants, mais bien les membres d'une gentille famille, la famille Burguière composée de descendants de rescapés du génocide arménien, qui forment le groupe Ogres de Barbak. Inspirés par Brassens, Brel et Ferré, la famille offre depuis plus de 20 ans une expérience musicale éclectique qui passe des rythmes endiablés aux ambiances folk intimistes. On peut trouver plus de 18 albums sur leur site web, ce qui donne l’impression qu’ils n’ont pas beaucoup dormi durant leur vie. Espérons qu’ils ne seront pas trop fatigués pour franco-fêter !