Festivals 2017 : ruée vers l'est

Les bourgades champêtres de la Côte Nord, du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie s’enfièvrent le temps d’une série de concerts enivrants. Tour d’horizon.

Photo: Les soeurs Boulay. Crédit : Jeanne Joly et Eli Bissonnette.

Festival de la Chanson de Tadoussac (2 au 19 juillet)

Il n’y a pas que des baleines et des touristes français à Tadoussac. Le Festival de la Chanson revient pour une 34e édition qui voi]t au-delà des émules de Richard Séguin et Paul Piché. La table d’hôte se décline en une myriade de saveurs avec l’afrohouse de Samito, les protagonistes de L’Osstidtour (Alaclair Ensemble, Brown et Koriass), la folkeuse Lydia Képinski et le rock bluesé des Deuxluxes. Du 29 juin au 2 juillet.

Festival Village en chanson de Petite Vallée (2 au 8 juillet)

Le Festival Village en chanson de Petite Vallée, une localité de 170 habitants selon le dernier recensement, commence le même jour et se poursuit jusqu’au 8 juillet. Patrick Norman, Stéphanie et Mélanie Boulay sont au centre de la fête, honorés de moult façons dans la première moitié de l’événement. Ça commence fort dès le jour 1 alors qu’une chorale de 300 enfants interprétera une sélection de chansons, les plus belles il va s’en dire, issues de leurs répertoires respectifs. Aussi de passage au bercail de Marie Pierre Arthur : le mélodiste romantique Karim Ouellet, l’authentique countryman acadien Laurie Leblanc, les Saskatchewanais de Ponteix, l’excentrique et poétique Klô Pelgag.

Festival Eau Grand Air (6 au 9 juillet)

On craque pour le Festival Eau Grand Air, ce calembour d’une infinie finesse, ainsi que son triple plateau enthousiasmant du 6 juillet. Amélie Nault (I.No), Emilie Clepper et Elliot Maginot, trois grandes voix du folk québécois, se donnent rendez-vous à Baie-Comeau. Le jour d’après ? Les vétérans des Cowboys Fringants. Les récipiendaires du Prix Rideau Hommage de cette année et, franchement, toujours une valeur sûre pour les bookeurs soucieux de rallier tous les publics.

Festival Musique du Bout du Monde (9 au 13 août)

Du 9 au 13 août, c’est au tour de Gaspé et de son Festival du Bout du Monde. Toujours t[rès couru, le récital en plein air du petit matin, carrément à l’aurore, est cette fois confié à la vibrante Chloé Ste-Marie. Un concert onirique, une tradition de clôture magique à vivre au Cap Bon Ami du Parc National Forillon. Valaire et son arsenal de cuivres y seront le 11 août au soir alors que, le lendemain, le rock à l’indienne du groupe montréalais Elephant Stone promet de plonger les riverains dans un trip psychédélique ensoleillés au son du sitar de Rishi Dhir et ses deux acolytes.

BivouaK’alooza (26 août)

On connaissait déjà le penchant des Port-Joliens pour les chants marins et la danse in situ de Chantal Caron, mais ils ont une autre corde à leur arc depuis l’été dernier. Un festival d’un jour au nom étrangement inoubliable (BivouaK’alooza) qui reprend du service le 26 août prochain. Qui succédera aux héros du folk sale, à Canailles et Bernard Adamus ? Suspense.

Le Festi Jazz international de Rimouski (29 août au 3 septembre)

Le Festi Jazz international de Rimouski est aussi dans nos cartons, bien qu’on ne connaisse qu’une infime partie de son offre annuelle d’ici au 9 juin. N’empêche : on sait déjà que UZEB, les archevêques du jazz fusion, le trio de légende dans le genre s’y offre un retour sur scène un hiatus de 25 ans. Du 29 août au 3 septembre.