K o h l e n s t o f f Records

Jeudi dernier, au Centre des arts actuels Skol, un collectif d’artistes mettait leur union au grand jour. En lançant les plus récents disques de Guillaume Cliche, d'Alain Lefebvre et de 4eyes (Preston Beebe et Ryan Packard), leur nouvelle maison de disque k o h l e n s t o f f annonçait son offre : une musique nouvelle, expérimentale, électroacoustique-mais-pas-que.

k o h l e n s t o f f est né à la source, soit de l’union de plusieurs artistes en début de carrière qui ne trouvaient pas leur place au sein des maisons de disques existantes. Bien que le nom ait été choisi en 2010 alors que des membres en apposaient déjà la mention sur leurs disques, ce n’est qu’en 2013 que le projet est devenu réellement actif, avec un appel public à participer au projet qui fut concluant : le label compte aujourd’hui des artistes du Canada, de la Pologne, d’Israël, des États-Unis et de la France.

In The Gap Between People And The Strange Jungle Of Civilized Society, par Alain Lefebvre

In The Gap Between People And The Strange Jungle Of Civilized Society, par Alain Lefebvre

Derrière ce nom intrigant, plusieurs diplômés en musique ainsi que quelques transfuges, par exemple l’artiste visuel Alain Lefebvre. C’est que les travaux mis de l’avant par k o h l e n s t o f f abordent régulièrement d’autres sphères. Lors du lancement, des performances de vidéo-musique (composition simultanée d’image et de son), d’art audio et d’électroacoustique ont animé la salle. Parmi les autres membres du label, on trouve Maxime Corbeil-Perron (Le Pélican Noir), Félix-Antoine Morin, Jean-François Blouin, Benoit Rolland et Émilie Payeur.

Le nom, k o h l e n s t o f f, est un hommage direct à l’Allemagne, berceau de la musique électronique. « Kohlenstoff signifie carbone en allemand, et on est à la recherche d'une musique organique », explique Émilie Payeur. « Comme le carbone est l'élément commun à toutes les matières organiques, il nous semblait intéressant de faire le lien avec notre ouverture sur les différentes esthétiques de la musique nouvelle, toutes nationalités confondues. »

Espèce Modèle, par Guillaume Cliche

Espèce Modèle, par Guillaume Cliche

Depuis octobre 2013, pour sa première saison officielle, le label s’est lancé dans une série de publications mensuelles, une façon de demeurer actif, de donner signe de vie régulièrement et de simplifier la vie aux gens qui voudraient les suivre. « L'idée du système d'abonnement a été inspirée par d'autres labels (Nicolas Jaar, Domino), et nous l'avons appliquée à ce projet », explique Émilie.

Pour 40 $, dix disques étaient disponibles en téléchargement, soit ceux de Thierry Gauthier, d'Alain Lefebvre, d'Ofer Pelz, de Greg Dixon, d'Adam Basanta, d'Adam Mankowski ainsi que ceux d'Alain Lefebvre - son deuxième - , de Guillaume Cliche et de 4Eyes, lancés la semaine dernière. Les publications mensuelles sont déjà prévues jusqu’en février 2015, date à laquelle Émilie elle-même sortira son disque. « Je crois personnellement qu'il y a quelque chose de merveilleux dans l'idée de recevoir quelque chose à chaque mois, comme dans le temps avec les abonnements par la poste », renchérit-elle.

Légende : Mountain, par 4eyes

Mountain, par 4eyes

k o h l e n s t o f f se concentrera sur les albums en version numérique, mais les artistes sont libres de proposer d’autres formes originales, pourvu qu'ils aient envie de participer à l'organisation de cette nouvelle famille.

http://kohlenstoffrecords.com/