Karimah : surprise à La Voix

La nouvelle en a pris plus d’un par surprise. Dimanche soir, la première participante de la très populaire émission de TVA, La Voix, était Karimah. L’anglophone francophile d’Edmonton en a charmé plusieurs avec sa voix puissante et son énergie palpable. Pierre Lapointe en fait partie, tellement qu’il est devenu son coach dans cette aventure qui commence.

« Pour moi, c’est une chance incroyable de pouvoir représenter l’Ouest canadien, mais aussi la diversité du pays, soutient Karimah. Je suis fière d’être une femme noire anglophone et francophile qui écrit ses propres chansons, même si je suis autodidacte. »

Karimah n’a pas été à l'école pour apprendre à faire de la musique, mais elle détient un parcours impressionnant. Pendant 5 ans, elle a fait partie du groupe rock qu’elle a fondé en 2009, Noisy Colours. Ensuite, elle s’est consacrée à sa carrière solo, elle a troqué le rock pour le R&B et la musique soul. Ce style lui colle à la peau, tellement qu’elle a remporté le Memphis Bound Blues Challenge d’Edmonton en 2014, ce qui l’a menée à la finale internationale à Memphis. La communauté francophone de l’Alberta l’a découverte en 2014 à Polyfonik.

« Dimanche soir, elle a parlé de cette activité que nous organisons toutes les années, se rappelle Matthieu Damer, directeur général du Centre de développement musical. Ça nous a tellement rendus fiers. C’est agréable de voir que le travail qu’on fait avec les artistes en Alberta, ça fonctionne. On connaît son talent depuis longtemps, mais de voir que d’autres gens la découvrent, c’est vraiment excitant. »

Karimah en spectacle à La Voix

Karimah en spectacle à La Voix.

« Nous sommes très heureux de l’engouement que sa participation crée, dit Sylvie Thériault, la directrice générale du Regroupement artistique francophone de l’Alberta. Le lendemain de sa prestation, plusieurs articles ont été faits sur elle et il y a beaucoup d’interactions sur les médias sociaux. Ça démontre qu’il y a du talent dans l’Ouest, c’est une superbe vitrine. »

Un coup de pouce

Les deux organismes sont impliqués depuis un moment dans le processus de sélection de Karimah à La Voix. « TVA nous a consultés il y a de cela quelques mois pour savoir s’il y aurait des artistes qui pourraient être intéressés à participer, raconte Matthieu Damer. C’était la première fois qu’ils nous appelaient. Nous leur avons suggéré quelques personnes et finalement Karimah a été choisie. Marie-Josée Ouimet, qui travaille également le Centre de développement musical, l’a conseillée dans la sélection de ses chansons et dans la pose de voix. »

Karimah pose devant la caméra, elle a le regard franc. Derrière elle un mur vert.

Karimah - Crédit : Lord Ski.

« Pour nous aussi c’était une nouvelle expérience, rappelle Sylvie Thériault. La prochaine fois, on pourra épauler d’autres artistes qui veulent tenter leur chance. »

Même si elle a eu beaucoup d’appuis, les deux directeurs généraux rappellent que Karimah est d’abord maître de son aventure. Que c’est d’abord son talent et son esprit de fonceuse qui l’ont menés jusque là. Prochaine étape, les duels. Pour la soutenir, visiter sa page Facebook.