Les concerts francos qui réchaufferont la capitale

L’hiver s’annonce chaud à Ottawa-Gatineau grâce à la pluralité d’artistes francophones qui viendront s’y produire au cours des prochains mois. Je vous propose un tour d’horizon des concerts à ne pas manquer.

Photo de couverture : Pandaléon. Ils seront en concert le 19 mars au Studio du Centre National des Arts. Crédit : Julien Lavoie.

Les mélomanes de la capitale ne risquent pas de s’ennuyer au cours des prochaines semaines, puisqu’une belle variété d’artistes y sera en concert. On se réjouie effectivement de l’offre qui y est particulièrement abondante et diversifiée cet hiver!

Ne pouvant tout couvrir, pour ce billet j’ai choisi de me concentrer plus particulièrement sur les concerts d’artistes francophones.

Les vitrines MEGAPHONO

Comme toujours, l’année commence en force à Ottawa avec la présentation des vitrines francophones de Contact ontarois à la mi-janvier, qui sont ensuite suivies des vitrines MEGAPHONO au début février.

Heureux de leur succès de l’an dernier, MEGAPHONO revient donc pour une deuxième édition. L’événement, qui cherche à faire d’Ottawa l’un des arrêts incontournables du circuit nord-américain des showcases, présentera du 2 au 5 février une soixantaine d’artistes de la capitale, dont plusieurs francophones. Parmi ceux-ci, je note entre autres Règlement 17 (2 février à House of Targ), Fet.Nat (3 février au Dominion Tavern), Mehdi Cayenne (4 février au Happy Goat Coffee), Yao (5 février au Zibi Welcome Center) et Kristine St-Pierre (5 février au Troquet). Pour la programmation complète, rendez-vous au megaphono.tv.

Réouverture de La Nouvelle Scène et Bal de Neige

Fermée depuis plus de deux ans pour y faire peau neuve (en fait, le bâtiment a littéralement été reconstruit), La Nouvelle Scène rouvre finalement ses portes. Pour l’inauguration des installations, un concert d’artistes franco-ontariens y sera présenté le 5 février prochain. Seront réunis sur scène Damien Robitaille, Mehdi Cayenne, Mastik, Le Paysagiste, Le R, Willows, Stef Paquette, Gabrielle Goulet, Éric Dubeau et Scarlett Jane.

Février, c’est aussi Bal de Neige ! Cette année, en plus des traditionnelles activités familiales, l’organisation innove en y présentant une série de concerts s’adressant à un tout autre public. Parmi les cinq spectacles présentés, un seul sera l’œuvre d’artistes francophones (mais dont le répertoire est plutôt instrumental), soit celui de Misteur Valaire. Le concert aura lieu le 6 février au Parc de la Confédération.

Les cinq membres de Misteur Valaire sur un sol en béton incliné, avec des triangles de papier de différentes couleurs autour d'eux.

Misteur Valaire. Ils seront en concert le 5 février au Musée canadien de l'histoire – Crédit Photo : Jimmi Francoeur.

Les valeurs sûres

Quelques figures bien connues de la scène musicale francophone seront également de passage dans la région au cours des prochaines semaines. Tout d’abord, dans le cadre de la série CNA Présente, le légendaire Jean Leloup sera à la salle Southam du Centre National des Arts le 12 février pour y présenter la version solo de son spectacle.

Jean Leloup avec sa guitare et son grand chapeau noir, devant une Jeep beige.

Jean Leloup sera à la salle Southam du Centre National des Arts le 12 février pour y présenter son spectacle solo – Crédit photo : Virginia Tangvald.

Parmi les autres valeurs sûres, je note Philippe B à la salle Jean Despréz le 25 février, Les sœurs Boulay à la salle Odyssée de la Maison de la culture le 27 février, Marie-Pierre Arthur au Studio du Centre National des Arts le 17 mars, Les Cowboys Fringants à la salle Odyssée de la Maison de la culture le 7 avril, ainsi que Les Trois Accords qui seront au même endroit le 28 avril.

Finalement, Louis-Jean Cormier nous rendra visite à deux occasions, soit le 12 mars au Centre des Arts Shenkman (présenté par le MIFO), puis le 29 avril, en compagnie d’Antoine Corriveau, à la salle Odyssée de la maison de la culture.

Les dimanches découvertes de L’Ambassade Culturelle

Pour une troisième saison consécutive, L’Ambassade Culturelle présente les dimanches Trash ta vie Trou du diable, une série de spectacles découvertes présentée au Petit Chicago. Pour la modique somme de 5$, vous pouvez y entendre un artiste de la scène musicale émergente et dont la première partie est assurée par des musiciens de la scène locale !

La saison s’est ouverte la fin de semaine dernière avec Medora, puis se poursuit avec Geneviève Racette (31 janvier), Raphaël Dénommé (14 février), Renard Blanc (28 février), Ariane Zita (13 mars), Catherine Valery (10 avril) et Maison Brume (8 mai).

En parallèle à cette série, la gang de L’Ambassade Culturelle nous invite également au retour sur scène d’AMOK, une formation de rock lourd ayant vu le jour en 1995, et qui montera de nouveau sur les planches du Petit Chicago le 30 janvier.

Toujours au Petit Chicago, on pourra également voir Dead Obies qui sera de passage le 12 mars prochain.

Les incontournables

Je termine ce billet avec quelques concerts très prometteurs qui vaudront sans aucun doute le déplacement. Tout d’abord, je ne peux passer sous silence le très attendu concert de Pandaléon, le 19 mars prochain au Studio du Centre National des Arts. Il s’agira de leur premier véritable concert faisant suite au lancement de leur nouvel album, Atone, dont la sortie est prévue pour le 29 janvier. Un double lancement est également prévu les 2 février (à la Cinémathèque québécoise à Montréal) et 4 février (à la Cour des arts à Ottawa), mais dont la prestation live cèdera plutôt sa place à un film tourné lors de l’enregistrement de l’album.

Parmi les autres incontournables, je note le passage de Yao au Centre des Arts Shenkman le 13 février, Rosie Valland à la Basoche le 24 février, Fanny Bloom le 11 mars également à la Basoche, ainsi que Philippe Brach à la quatrième salle du Centre National des Arts le 23 avril.

Finalement, pour les amateurs de Hip Hop, Taktika, Disstrick 11, Kusarigama, L’entracte, Dan P, zone grise et SelfMade seront du côté de Gatineau (Centre Communautaire St-Gérard, 1259 boul. Maloney Est) le 30 janvier.

Ne pouvant malheureusement tout couvrir dans ce billet, je vous invite à consulter le calendrier des concerts de La Chasse où vous trouverez de nombreuses autres suggestions.

Bon hiver !