Ottawa Explosion Weekend : Punk/Garage et autre DIY

Cet été encore, une panoplie de petits groupes punk, garage et autres bands Do It Yourself prennent d’assaut Ottawa. Pour la septième année consécutive, Emmanuel Sayer, Luke Martin et Azarin Sohrabkhani rassemblent, du 17 au 21 juin,  des groupes émergents et indépendants d’un peu partout au Canada et aux États-Unis pour l’Ottawa Explosion Weekend (OXW). En même temps, la rive québécoise de l’Outaouais vibrera au rythme du Rockfest de Montebello, le « plus gros festival rock au Québec et au Canada », selon les organisateurs.

J’ai cherché à en apprendre un peu plus sur le festival Ottawa Explosion Weekend, en posant quelques questions à Emmanuel, qui s’occupe principalement de la programmation des groupes.

Affiche Ottawa Explosion Weekend 2015

Qu’est-ce que l’Ottawa Explosion Weekend?

« Ottawa Explosion Weekend est un petit festival avec le but de rassembler plein de groupes indépendants et émergents du Canada et des États-Unis. On y retrouve parfois des groupes d’ailleurs dans le monde. C’est généralement un festival punk, garage, power pop, un peu weird, etc. »

En quelle année l’événement a-t-il vu le jour et comment a-t-il évolué depuis ses débuts?

« Le festival existe depuis 2011 et a évolué en grandissant lentement, en incluant de plus en plus de groupes et en attirant de plus en plus de festivaliers. »

Ottawa Explosion Weekend 2014 : Le groupe Metz en prestation

Metz | Crédit : Darryl Reid

D’où vient l’idée du OXW?

« On organisait des concerts avant de faire le festival. Luke organise des concerts à Ottawa depuis 1999-2000 et on s’est joint en 2007 dans le cadre du Rock & Roll Pizza Party qui était un party hebdomadaire où on faisait tourner des disques, et où on invitait des groupes d’un peu partout. Les shows étaient à contribution volontaire et la pizza était gratuite. Ce modèle a beaucoup aidé à créer une vraie scène punk/garage à Ottawa, car on se rassemblait à chaque semaine et on permettait à des groupes de jouer devant un public qui était prêt à s’amuser! On avait de plus en plus de shows et des événements non-musicaux comme le Comedy Explosion qui vient de réaliser sa deuxième édition. »

À quel endroit se déroule l’OXW?

Y a-t-il des concerts extérieurs?

« Ottawa Explosion Weekend se déroule principalement dans le centre-ville avec Club SAW comme site principal. Il y a également la cour à l’extérieur de la Cour des Arts. On a aussi des concerts tout proche au Mugshots, Avant-Garde Bar, Dominion Tavern et Vertigo Records ainsi qu’un peu plus loin au House of Targ. »

Ottawa Explosion Weekend 2014 : The White Wires en prestation

The White Wires | Crédit : Darryl Reid

En quoi l’Ottawa Explosion Weekend se différencie-t-il des autres festivals locaux, tel que Arboretum, House of PainT ou le Festival de l’Outaouais Émergent?

« Je pense que les autres festivals que tu mentionnes sont tous très importants pour la scène musicale d’Ottawa-Gatineau. On remplit un créneau un peu différent. Le festival est plus ou moins complètement indépendant et fondé par 3 personnes passionnées (qui ne se font pas payer, il faut le noter) avec l’aide de plein d’ami(e)s et de bénévoles qui nous donnent un coup de main. Il y a une centaine de groupes qui jouent pendant 5-6 jours et ce n’est pas le but du festival d’avoir les plus grands noms possibles, ce qui est clair en regardant la programmation. Je suis sûr que plein de gens n’ont jamais entendu les deux tiers des groupes. Ce sont simplement des groupes de la région que nous aimons bien, ainsi que d’autres de la scène punk/DIY. Le but du festival est de faire découvrir de la nouvelle musique au public et de faire en sorte que les artistes se rencontrent et se fassent de nouveaux contacts qui pourront leur être utiles s’ils partent en tournée par exemple. »

Est-ce que le festival offre une vitrine aux artistes locaux?

« Le tiers des 100 groupes sont d'Ottawa. Les groupes locaux sont incroyablement importants pour notre festival et occupent un grand espace dans notre programmation. Notre scène punk est bien reconnue en dehors de notre ville. Il y a des gens qui viennent de l’Europe pour pouvoir voir des groupes comme The White Wires, Steve Adamyk Band, The Creeps, etc. Les groupes locaux sont bien intégrés dans la programmation afin de les faire découvrir le public. Ils ne sont pas placés d’un côté ou isolés dans la programmation. »

Qu’est-ce que l’édition 2015 a de différent par rapport aux éditions précédentes?

« La programmation du festival est toujours une nouvelle aventure. C’est excitant pour nous lorsque des groupes qu'on aime accepte de participer au festival. Nos amis allemands Hysterese viennent de faire leur première tournée qui culmine à OXW. Il y a plein de groupes de la Californie et la Colombie-Britannique qui se déplacent jusqu’ici pour jouer. C’est incroyable! La chose la plus excitante est qu’on a fait un partenariat avec Beau's et ils ont brassé une bière Explosion qui sera servie pendant le festival! »

Ottawa Explosion Weekend 2014 : Vacation en prestation

Vacation | Crédit : Darryl Reid

Bien que, en tant que responsable de la programmation, tu aimes sans aucun doute tous les groupes qui se produiront pendant le festival, quels sont selon toi les artistes incontournables de l’édition 2015 du Ottawa Explosion Weekend?

« C’est la question la plus difficile. Ça me rend triste de le faire!
US : Red Dons, Sheer Mag, Benny The Jet Rodriguez, Nato Coles and the Blue Diamond Band et Tenement.

Canada : Tranzmitors, Century Palm, Nap Eyes, Needles//Pins et Moon.

Local : Boyhood, The Yips et Sailor Jupiter.

Et je dois mentionner que Asile et Durs Cœurs sont tous les deux des groupes punk francophones qui seraient intéressants pour les lecteurs de BRBR! »

Y a-t-il des artistes, qui sont peut-être un peu moins connus, mais que le public doit absolument découvrir?

« Ils sont tous moins connus et ils sont tous incroyables! Découvrez-les au http://www.ottawaexplosion.com. »

 

Le Ottawa Explosion Weekend, du 17 au 21 juillet 2015 au cœur de la Capitale nationale!