Programmation éclectique pour le FOÉ

La 8e édition du Festival de l’Outaouais émergent (FOÉ) prend son envol ce jeudi avec une programmation qui n’a rien à envier aux autres festivals du genre au Québec et ailleurs au Canada. Parmi les quelques 40 artistes qui se produiront sur l’une des scènes du festival, on retrouve en tête d’affiche Marie-Pierre Arthur, Galaxie, Timber Timbre, Dumas, Koriass et les vétérans Grimskunk, pour ne nommer que ceux-ci.

[youtube https://www.youtube.com/playlist?list=PLVigRhOtN1wy8xcckaosdMLt6oMS3kN09]

Après Half Moon run…

La barre était haute pour ce 8e FOÉ, qui avait atteint un autre niveau l’an dernier, en attirant notamment Half moon run. Mais la présence de ce groupe, c’était en quelque sorte un coup de pub.

« Ça a nécessité un investissement. Des gens ont investi dans le festival pour le faire grandir en notoriété. Au lieu d’acheter pour 20 000$ de pub dans le journal, ben nous on s’est dit qu'on allait se gâter avec un gros artiste pis qu'on allait se faire connaître de-même », explique Steven Boivin, directeur général du FOÉ.

 …Le retour aux sources

Si la venue d’Half moon run a permis au festival de mieux se faire connaître tant du public que des artistes, la programmation de cette année tient davantage d’un retour aux sources.

« L’an passé avec Half moon run, on a vraiment essayé de voir, de tester le marché [...] Finalement, on s’est dit qu'on allait revenir à des bands qu'on peut se permettre pis qui sont dans des créneaux différents, qui pourront plaire à plein de monde. Chaque soirée a sa thématique, sa couleur, pis j’pense que c’est comme ça que le festival va se bâtir pour les prochaines années. »

Parmi les autres « retours aux sources », on note notamment la foire artistique, qui regroupera nombre d’artistes de la région œuvrant dans différents domaines, ainsi que l’artiste Guillaume Perreault à la signature visuelle du Festival, lui qui était derrière celle de la 6e édition.

On retrouvera aussi quelques nouveautés, dont le mini-FOÉ Sonart, qui promet des activités pour la famille, ainsi que les rencontres « créateurs de demain » et « tournée des entrepreneurs ».

 À ne pas manquer

Lorsque questionné sur les spectacles à ne pas manquer, Steven Boivin a bien sûr nommé les principales têtes d’affiche : Galaxie, un « groupe qu’il adore pis que c’est sûr qu’il allait s'arranger pour qu’il soit là », Timber Timbre « le plus gros artiste du FOÉ », qu’il nous invite à découvrir parce que « c’est vraiment quelque chose », et Marie-Pierre Arthur qui, selon lui, représente ce qu’il se fait de mieux actuellement en musique au Québec.

Les quatre membres du groupe Timber Timbre, dans une mosaïque de quatre photos, en noir et blanc.

Timber Timbre

Marie-Pierre Arthur de face,  jusqu'aux épaules. Elle porte une camisole bleue.

Marie-Pierre Arthur

 

À ces têtes d’affiche, il ajoute aussi Grimskunk, au Bistro, qui promet d’être quelque chose!

Et personnellement, à ces noms, j’ajouterai ceux de Milk & Bone et Québec Redneck Bluegrass Project.

L’Outaouais émergent

Bien sûr, le Festival de l’Outaouais émergent, c’est aussi la vitrine par excellence pour les artistes de la région de l’Outaouais ou qui en sont originaires. Évidemment, il y aura Timber Timbre (en partie de la région), mais aussi Laurence Nerbonne, la chanteuse des défunts Hôtel Morphée, le slammeur D-Track, Joanie Michaud, le McKenzie Rythm Section, Les Chiens sales ou encore Eldorado, pour ne nommer qu’eux.

En tout, ce sont seize des quelques quarante artistes présents au FOÉ qui sont au moins en partie associés à l’Outaouais.

Comme le mentionne Steven Boivin : « J’pense que c’est juste parce qu’on est une région riche en bons talents. C’est pas compliqué, j’mettrai pas quelqu’un juste parce qu’il vient de la région ».

Infos :

Festival de l'Outaouais émergent

Du 10 au 13 septembre 2015

Site principal : La Fonderie, 211 Montcalm, Gatineau (Qc)