brtrnd – absent

Bénéficiant d’une popularité grandissante sur Soundcloud depuis deux ans, le producteur hip-hop/électro montréalais brtrnd se présente officiellement avec absent, un premier EP peaufiné à point.

Batteur dès l’âge de sept ans, brtrnd a été initié à la production par son frère aîné Noah Barer et son frère jumeau Tibe, tous des fans inconditionnels de la légende J Dilla. Très inspirés par ce dernier, les frangins ont rapidement fait leur marque sur Soundcloud avec des compositions hip-hop lo-fi.

Pendant deux ans, brtrnd a développé son esthétique en programmant des rythmes déréglés sur des échantillons jazz arbitraires pris ici et là sur Youtube. Après deux ans d’expérimentations, le Montréalais a senti que sa démarche était un peu trop répétitive et ancrée dans une formule étroite, ce qui l’a amené à mettre davantage ses productions au service de ses émotions.

Portrait du producteur brtrnd, qui se tient dans l'encadrement d'une porte.

brtrnd - Courtoisie.

Ce changement d’approche artistique a été amplifié par un triste événement qui, en fin de compte, aura été l’élément déclencheur à la création d’un premier EP. Exilé en Ontario pendant quelques mois pour étudier la philosophie à l’Université de Toronto, brtrnd a subi deux intenses attaques de panique durant l’actuelle session d’hiver et a dû revenir dans sa ville d’origine pour reprendre ses esprits.

Expertise musicale

Amorcé à Toronto, absent a donc été finalisé à Montréal dans les dernières semaines. Décidé à offrir une œuvre plus substantielle et complexe que les nombreux singles qu’il publie depuis 2015 sur sa page Soundcloud, le producteur de 20 ans signe ici  une recherche musicale approfondie, qui rappelle certains travaux récents de Ryan Hemsworth et Tennyson, deux autres artistes canadiens qui croisent les genres de façon ingénieuse.

D’abord, brtrnd nous offre la lente post-panic, qui mélange avec finesse R&B et sonorités japonaises. Visiblement trop courte, la chanson aurait gagné à être étirée davantage, car elle tombe à plat.

Après une intro un peu longuette, la pièce titre trouve son point d’ancrage, quelque part entre 8-bit, house et hip-hop. Chaque élément sonore est ici soigneusement travaillé, et brtrnd prouve hors de toute qu’il est un perfectionniste de haut vol, capable de mettre de l’avant son expertise musicale tout en exprimant ses émotions avec une belle sensibilité.

Les frères s'en mêlent

Ensuite, tension témoigne d’une instrumentation très poussée, notamment en termes rythmiques. Cherchant à reproduire l’organique par l’électronique, le jeune Montréalais laisse aller sa créativité et s’attelle à développer une signature sonore bien à lui, qui s’avère somme toute inédite sur la scène des producteurs québécois.

Avec ses deux frères, il migre vers une house déconstruite aux relents trap sur i'm here for you. Nombreuses, les avenues empruntées tout au long de la pièce n'aboutissent pas vers une quelconque destination. Bref, on reste dans la pure exploration.

La collaboration avec Tibe semble plus naturelle sur la remarquable return. Traversée par une mélodie simple aux tons jazzy, cette conclusion s'avère particulièrement riche en rebondissements.

C'est donc un premier EP plein de promesses que livre brtrnd. Entouré par ses deux frères talentueux, il continuera à évoluer d'une façon rapide dans les prochaines semaines.