Needles // Pins - Goodnight, Tomorrow

Le trio de la Colombie-Britannique débarque avec Goodnight, Tomorrow, un des meilleurs coups de la planète punk des dernières années. Avec son mélange d'hameçons et de chansons livrées à l'état brut, ce nouvel album a le potentiel de mettre le groupe sur la mappemonde du rock, au-delà de Vancouver.

Parmi l'offre punk canadienne, Needles // Pins fait partie des formations les plus intéressantes des dernières années, grâce à sa solide discographie et son métissage d'influences britanniques et américaines. En 2017, le groupe passe à la prochaine étape de sa carrière en s'adjoignant les services de Mint Records et en lançant Goodnight, Tomorrow, une immense offrande parmi le paysage rock.

Punk avec recul

L'exploit accompli par Needles // Pins au long des douze chansons, étalées sur quelques trente minutes, n'est pas anodin. Tous les morceaux de sa démarche atteignent un équilibre idéal, qui favorise tant son énergie que sa livraison à l'état brut.

À preuve, la lourdeur des premiers instants dissonants de Good Night cèdent leur place à une pop punk redoutable, forte en hameçon et meublée par son refrain fédérateur. Le groupe ne ralentit pas la cadence au long du compact, sans pour autant être contraint par les plates-bandes du son qu'il forge au long de Goodnight, Tomorrow. À preuve, le trio peaufine chaque progression mélodique pour en soutirer le maximum de son potentiel, sans dénaturer sa démarche.

Des riffs et de l'authenticité

Le trio Needles // Pins pose devant un mur blanc.

Needles // Pins - Photo : Ryan Wagner.

Les riffs de Back to the Bright côtoient l'urgence de Time and Tide dans le cadre d'un portrait que Needles // Pins s'approprie. Même le recul rythmique de Sleep ou Something New font partie de quelque chose de plus qu'un simple disque punk. Le trio capture son essence tout en la portant à bout de bras. Cela donne droit à des moments forts, comme la conclusion mélancolique, insufflée de regrets, sur Tomorrow. Ce sens du détail n'enlève rien à la spontanéité et à l'authenticité griffée sur les titres.

Grâce à ces nombreuses nuances, chacune des chansons arrive à ressortir du lot. À titre d'exemple, Miracle s'impose comme point d'orgue au disque. Avec ses accords de guitares et sa rythmique ouverts pleinement, ce titre ne possède aucune faille ou temps morts.

Être pertinent parmi la scène punk en 2017 passe bien au-delà du message et des mélodies, tant il faut arriver à jongler différents morceaux d'un casse-tête précaire. Dans ce contexte, Goodnight, Tomorrow fait bien plus que ressortir du lot, en cochant chacune des cases pour réussir à allier efficacité et honnêteté. Il n'y a pas de compromis ici, malgré le caractère travaillé du résultat final. Le tout appartient bel et bien à Needles // Pins, à tous les niveaux de sa démarche.

Pourtant, au bout de l'écoute, une seule conclusion urgente suffit : je suis preneur et pas à peu près. On a affaire ici à un disque qui transcende les étiquettes, les scènes et les régions.

Date de sortie : 30 juin 2017.