Not You - Misty

Pour son premier EP, le quatuor haligonien Not You efface l'étiquette de supergroupe qui lui est associé. En fait, ce premier maxi place la formation parmi les meilleurs coups de la Côte Est en 2017.

Pedigree haligonien

Malgré son statut de nouveau venu sur la Côte Est, le quatuor Not You livre une des parutions les plus attendues dans la région avec Misty. Cela s'explique en deux volets. D'abord, le statut de supergroupe du quatuor suscite la curiosité avec ses membres issus des Burdocks, Dog Day, Stolen Minks, Moon, Sooking Up Jagged, Pastoralia et Bad Vibrations de ce monde. Toutefois, au-delà de cet imposant pedigree, la formation a fait surtout parler d'elle grâce à ses concerts et aux premiers titres lancés en ligne dans la dernière année.

Le premier hameçon de Misty se fait par l'entremise du riff de guitare de Mabel, en plein dans la tradition collégienne des années 1990. On plonge dans les vapes avec Not You. On ne réinvente rien, particulièrement, car le groupe ne prétend pas à cela en préférant l'efficacité. C'est là où le caractère glauque de l'offre se fait à la fois efficace et pertinent.

La proposition n'est toutefois pas ténébreuse, grâce au niveau mélodique à l'intérieur duquel opère Not You, comme sur LL, avant de sauter dans une progression saturée, parsemée de brouillard, à l'intérieur de son refrain.

Not You ne garde pas la pédale dans le tapis inutilement au long des six chansons. Le recul de Soup se fait particulièrement mémorable en alternant avec brio entre le murmure et le bruit, afin de définir une platebande que s'approprie le quatuor.

La suite bénéficie des promesses de twofour et du recul unique de PT. En guise de conclusion, Not You offre haha, le premier titre dévoilé sur internet l'an dernier par le quatuor, cette fois-ci en version retravaillée et peaufinée. Celui-ci est également celui qui se rapproche le plus des influences des années 1990 du groupe, même s'il arrive à opérer au-delà de celles-ci avec aisance.

Portrait artistique du groupe Not You.

Le meilleur est à venir

Le plus grand défi pour Not You est d'exister au-delà de son pedigree passé. L'exploit est de taille tant on reconnaît au groupe son propre son et sa propre identité, au-delà des autres projets de ses membres.

En plus de mettre le groupe sur la mappemonde musicale canadienne, Misty ouvre de toutes nouvelles portes créatrices, tant à ses membres qu'à sa démarche. C'est particulièrement le cas pour Nancy Ulrich, longtemps associée à Dog Day, qui se démarque à titre de leader à part entière avec Not You. En plus d'assumer sa personnalité, celle-ci arrive à allier sa dextérité mélodique aux codes du groupe tout en ne dérogeant pas à la ligne directrice de la formation.

Le meilleur reste à venir avec Not You, mais avec Misty en poche, deux constats s'imposent. De un, les quatre musiciennes demeurent pertinentes dans le paysage musical régional. De deux, Misty est définitivement un des meilleurs coups régionaux des dernières années.