Le meilleur de la côte Est en 2015

C'est le moment de tourner la page sur 2015 pour foncer dans un tas de sorties de disques bien attendues en 2016 (On parle de vous, AA Wallace et Nap Eyes). Le correspondant de BRBR de la côte Est se permet un dernier regard sur l'année qui s'achève avec un palmarès des meilleurs disques de la région, toutes langues, styles et villes confondues. Parce que l'union fait la force, pis que maman est ben fière quand tout le monde joue ensemble sans se chicaner.

Outtacontroller - Photo : gracieuseté.

Les mentions honorables

Stegosaurus - Pummeled

Une bombe noise rock aux introspections vaincues, comme un cri du coeur pour tous ceux qui ont habité en région en sachant que le monde extérieur ne respectera pas ses promesses.

Partner - Hot Knives / The "Ellen Page"

Deux extraits en avant-première pour patienter avant un premier album (voir un premier maxi), en guise de rappel au passage légendaire du groupe sur une allée de quilles lors du dernier Sappyfest.

Long Distance Runners - Elements

On doit au groupe terre-neuvien un des extraits les plus mémorables de 2015 avec son You Gotta Remind Me dense et efficace.

Quiet Parade - Quiet Parade

Un superbe pas de l'avant, pour plonger tête première dans l'océan Atlantique en laissant le temps qui passe s'imprégner de l'eau salé.

JOYFULTALK - MUUIIX

Des paysages sonores électroniques artisanaux complexes qui oscillent entre la beauté de ses éléments et le chaos des machines.

Pis le top 5

5. Les Hôtesses d'Hilaire - Touche-moi pas là

Sur leur troisième album, le quintette originaire de Moncton raffermit sa proposition musicale tout en solidifiant ses récits de brosses, entrecoupées de sublimes jams psychédéliques. Entre les envolées romantiques de Donne-moi pas ton coeur et l’hommage langoureux au légendaire Club Deauville, Les Hôtesses d'Hilaire livre une réponse acadienne au Jonquière de Plume sur Machine à bière.

4. Little You, Little Me - I'd Watch the Day Til It Died

Un disque important qui s'attaque autant au statu quo économique du Nouveau-Brunswick (Greed) qu'au sentiment d'aliénation qui isole les jeunes âmes de la province (Bored & Alone). Musicalement, Little You, Little Me n'offre aucun compromis avec un post punk aux guitares hurlantes et saturées.

3. Mauno - Rough Master

Le trio haligonien sort des sentiers battus des structures de la pop indé pour allier ses mélodies à un désir d'explorer les musiques expérimentales. Le résultat s'imprègne de la beauté des espaces urbains usés par le temps pour surprendre et réconforter au détour. La témérité de Mauno récompensera les plus audacieux et les plus sensibles.

2. Arthur Comeau - Prospare

Avec Prospare, Comeau s'improvise prédicateur de la bonne nouvelle dans le cadre d'un roadtrip spirituel au long de la Highway 1 qui suit la côte de la Baie Sainte-Marie dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Musicalement, ce deuxième album évoque l'universalité des musiques du monde en contexte électronique pour défraîchir de nouvelles vallées sonores sans perdre en accessibilité.

1. Outtacontroller - Television Zombie

Sur Television Zombie, Outtacontroller livre un mur pop punk qui ne possède aucune faille. Le groupe frôle la perfection avec ses hameçons compulsifs, meublés à une thématique porteuse qui adapte les codes du genre à sa réalité haligonienne. Ce disque est une oeuvre majeure autant sur la côte Est que sur la planète punk. Au niveau régional, Television Zombie s'impose à titre de référent en matière de riffs, d'efficacité et d'intensité.