Les Chiens Sales : Sans d'origine contrôlée

Pochette d'album "Mauvais Garçon" du groupe Les Chiens Sales.

Roots. Comme racines en anglais. Ou en franglais, c’est selon. Roots, c’est le mot qui est revenu le plus souvent lors de mon entrevue avec Martin (guitariste) et Johnny (voix et guitare parfois) du groupe Les Chiens Sales. Et je trouve que ça convient très bien pour décrire le groupe.

Authentiques Mauvais garçons

J’avais aussi pensé à authenticité et terroir, mais c’est difficile d’utiliser ces termes en évacuant leur potentiel péjoratif. Parce que oui, il y a beaucoup d’authenticité chez Les Chiens Sales, ainsi que dans leur plus récent album, Mauvais Garçon. Mais quand on dit d’un groupe qu’il est authentique, on peut aussi penser qu’il est dépourvu de complexité. Ce qui n’est pas du tout le cas des Chiens Sales.

Reste que lorsqu’on écoute l’album ou qu’on parle avec les gars, c’est du sans détour. On ressent qu’on a devant nous une gang de chums qui se sont connus au secondaire il y a une vingtaine d’années et qui trippent toujours autant à faire de la musique. Ouin, c’est vraiment ce qu’on ressent en premier : une gang de gars qui trippe à faire de la musique et fait de la musique pour tripper, la bouteille de Jack accrochée à la ceinture en plus!

Pas de flafla, pas de sons léchés. C’est drette dans ta face et dans tes oreilles. Mais c’est quand même un album travaillé, raffiné. Les gars ont mis deux ans à préparer l’album, à écrire et réécrire les textes. Ils ont aussi fait appel aux services de Carl Prévost et Ariane Ouellet (Mountain Daisies) et de Yannick Boivin (Yelo Molo). Le côté authentique, direct, mais travaillé, c’est ce qui fait que Mauvais Garçon n’est pas un album comme les autres.

Terroir Montebellois (C’est comme ça qu’on appelle le monde de Montebello)

Comme je le disais, j’ai aussi pensé à terroir pour décrire Les Chiens Sales. Mais bon, quand on dit terroir, on dirait parfois qu’il y a une petite connotation consanguine de la campagne profonde.

Ce n'est évidemment pas l’idée que je me fais des Chiens Sales. Mais quand on les écoute, on ressent leurs origines dans leur son. Certains connaissent peut-être le groupe pour leur succès Va donc chier, qui avait fait le top à MusiquePlus avant d’être subitement retiré suite à une plainte pour paroles vulgaires, une pièce punk rock que les gars ont fait pour niaiser. Sur Mauvais Garçon, il y a encore une pièce punk rock pour niaiser : une reprise de Y As-Tu D'la Bière Icitte.

Mais le son des Chiens Sales, c’est essentiellement un gros rock sale aux accents country par ci et punk par là, avec un peu de métal même. Bref, un son qui représente bien le petit village de Montebello, campagnard, mais sis à mi-chemin entre Montréal et Ottawa, et hôte du plus grand festival rock au Québec!

On trouve aussi beaucoup d’influences anglophones chez Les Chiens Sales. Montebello, c’est aussi un village au bord la rivière des Outaouais, avec l’Ontario de l’autre côté. Le français, l’anglais et le franglais s’y côtoient (on trouve d’ailleurs une pièce intitulée The Franglais sur l’album). Johnny, le chanteur, contrairement aux autres, vient d’Ottawa. Il l’avoue, le gros de ses influences sont anglophones : Metallica, Slayer, etc. Ça donne un album bilingue, où le choix de la langue dépendait de l’inspiration du moment… et de si ça sonnait bien!

D’ailleurs, si on n'avait pas entendu parler des Chiens Sales depuis près de dix ans, c’est qu’entre-temps, ils opéraient in English sous le nom de Voltmaster.

Photo de presse du groupe Les Chiens Sales.

Le fantôme d’Ezilda

S’il y a une chanson de l’album Mauvais Garçon qui est représentative de l’authenticité et des racines du groupe, tout en étant aussi représentative de la maturité, de la sensibilité et de la complexité retrouvée sur Mauvais Garçon, c’est probablement Le Fantôme d'Ézilda… Ezilda, en référence à la fille de Louis-Joseph Papineau, enterrée à Montebello. Le groupe vient d’ailleurs de faire paraître le clip de cette pièce, que je vous invite à regarder. Une très belle pièce, bien écrite et accrocheuse. Roots je vous disais!

Pour la suite des choses, Les Chiens Sales font des shows ici et là. Ils seront d’ailleurs au Amnesia Rockfest. Pour le reste, visitez le http://www.leschienssales.com