Ma tournée À La Mode

Je viens d’arriver chez moi, dans mon appart à Winnipeg, après la première tournée de mon band À La Mode. Que dire… une tournée, c’est une expérience intense et exaltante. Jouer des spectacles à chaque soir, partager la scène avec des artistes avec qui on tombe en amour, rencontrer plein de gens, manger de la bonne bouffe, visiter des villes enveloppées de beauté automnale – je pourrais m’habituer à tout ça. Toutefois, la tournée, c’est pas tout glam. On a passé des douzaines d’heures dans une fourgonnette (Winnipeg est proche de rien) et on a souvent dormi sur des planchers froids, parfois pour seulement quelques heures. J’ai cependant beaucoup appris et c’est ça qui est le plus important pour moi.

Photo de couverture : À La Mode. Crédit : Samanta Katz.

Pour survivre à la tournée, on se développe des rituels. Au cours des nombreuses heures passées dans la fourgonnette, j’ai écrit dans mon journal.

JOUR 1 : Thunder Bay

Finalement, le matin du 13 octobre est arrivé… on prend la route ! Je n’ai presque pas dormi hier soir. Il restait encore plein de choses à faire en dernière minute, et j’avais juste trop d’énergie. En tout cas, après nos premières huit heures sur la grande route, notre quatuor est arrivé à Thunder Bay. On avait un peu de temps avant le show, alors on est passés au casino pour un petit moment surréaliste.

Dominique Lemoine et Ava du groupe À La Mode au casino de Thunder Bay.

Moi et Ava au casino de Thunder Bay.

Ensuite on s’est rendus à The Foundry, excités de débuter notre aventure musicale. Pour un jeudi soir, il y avait une bonne crowd. Au moment où on a joué à minuit, j’étais pas mal fatiguée, donnant une énergie chill à notre performance.

JOUR 2 : Sudbury

On s’est levés tôt avec l’intention de partir pour Sudbury. Malheureusement, Ava (notre guitariste) a récemment développé des acouphènes, et ceux-ci ont beaucoup empiré au cours de la nuit, après notre spectacle assez bruyant. Puisque l’exposition continuelle à la musique forte aurait pu aggraver le problème, Ava a failli renoncer la tournée, mais elle a décidé de persévérer. Je lui dis de ne pas s’inquiéter; « on va jouer ça par oreille ». (Tous se roulent les yeux.) On a manqué notre spectacle à The Asylum à Sudbury ce soir-là, mais on a quand même eu la chance de faire la connaissance de quelques fans et de leur donner des albums.

JOUR 3 : Guelph

Spectacle maison ! Quelle belle soirée. En arrivant chez nos hôtes Natalie et Daniel, de la soupe borscht et des biscuits nos attendaient sur le comptoir. On a mangé et commencé à se préparer pour le concert pendant que la foule commençait à entrer. Notre amie Jenna Leigh a débuté la soirée avec une chanson de Gillian Welch, et toute la foule a chanté avec elle. Ensuite The Most Loyal, un duo torontois, nous ont chanté leur folk mélancolique accompagné de guitare électrique. Quand est venu notre tour de jouer, on s’est sentis émus par la réception chaleureuse de la foule. Pis après le spectacle, un peu de party. J’aime Guelph !

À La Mode donne un show dans une maison.

À La Mode à notre spectacle maison à Guelph. Photo : Daniel Rotsztain.

JOUR 4 : Toronto

Après un peu de flânage à Toronto, on s’est rendu au quartier Bloor West pour retrouver The Burdock. J’avais entendu que c’était une très belle salle de spectacle, et en effet, c’est bien ça – une salle intime et élégante, avec un système de son superbe et une grande sélection de bières de leur micro-brasserie. En première partie, on a eu la chance d’entendre Lake Forest (Will Whitwham de The Wilderness of Manitoba) qui a joué ses chansons émouvantes et atmosphériques, accompagnées d’une petite guitare acoustique et de quelques pistes enregistrées. On a joué en deuxième partie; et quel régal avec ce système de son ! En plus, cette soirée a été la première de nos quatre spectacles avec Also Also Also, qui a terminé la soirée avec son électro-pop puissant et dramatique. On était fiers d’avoir fait partie de cette soirée de haute qualité.

Moi et Ava commençant notre rituel d'exercices vocaux avant notre spectacle à The Burdock. Photo : Eric Roberts.

JOURS 5 & 6 : Congé

Eric (notre batteur) et Natalie (notre bassiste) sont restés à Toronto pour explorer, tandis qu’Ava et moi se sommes rendues à la ferme des parents de mon petit ami, située près de Kingston, afin de relaxer entre les arbres et les chèvres.

JOUR 7 : Peterborough

Rafraîchis après notre repos, on s’est tous rencontrés à Toronto et on s’est rendus à Peterborough pour notre spectacle au Garnet. C’est un petit bar miteux, mal éclairé et, en même temps, beau. Meowlinda, un duo punk/new wave, a joué en première partie. Also Also Also, en deuxième partie, a fait son spectacle depuis le sol, donnant une intimité à sa performance. On a joué en dernier. Il y avait seulement une douzaine de personnes présentes à ce spectacle, mais étant dans le vif de la tournée et en même temps reposés, on s’est sentis bien sur l’estrade.

@alsoalsoalso is our tour buddy and uh they're kinda magnificent

A post shared by À La Mode (@alamodeband) on

Also Also Also au Garnet à Peterborough. Vidéo : Dominique Lemoine.

JOUR 8 : London

On est arrivé à la demeure de Taylor Holden, une grosse maison datant de l’ère victorienne qui est maintenant divisée en appartements. Elle nous a dirigé au East Village Arts Collective, un lieu d’art et de spectacles DIY. Encore une fois, il n’y avait pas beaucoup de gens, mais c’était le genre d’audience qui a du cœur. Taylor a joué en premier avec son trio folk adorable. Also Also Also a ensuite pris la scène. Dans cette salle communautaire, ses chansons au contenu plus qu'explicite (i.e. Bye Bye) pouvaient être drôlement inconfortables, mais Eden (la personne qui « est » Also Also Also) a bien bravé ça. On a fermé le show et l’audience nous a bien accueillis.

Un drum kit, des micros et un ampli devant une tenture à fleurs

L'estrade au EVAC à London.

JOUR 9 : Montréal

Le Cagibi à Montréal a été un de nos lieux de spectacles préférés de la tournée – personnel sympa, sound guy exceptionnel, burritos, et une salle de spectacle cute mais tenace. En première partie, l’auteure-guitariste-chanteuse québécoise MCC a paisiblement joué ses chansons, avec ses tons de guitare et de voix riches et pétillants. À La Mode est passé en deuxième, et ça a été notre prestation préférée de la tournée. J’ai bien aimé chanter ce soir-là. Also Also Also, en dernier, était aussi dans son élément dans cette salle, et son spectacle fût à la fois émouvant et divertissant. Avec sa robe noire avec strass, sa chevelure jaune et raide, son maquillage dramatique, et sa musique moody, ça a donné un vibe à la David Lynch.

JOUR 10 : Ottawa

On a tranquillement fini notre tournée dans un Ottawa mouillé et froid. On s’est réchauffé avec de la soupe phô avant de courir au Bar Robo, juste le temps pour assister à la prestation de la jeune artiste Trails, aux chansons tristes et éthérées. En deuxième partie, Novusolis, un duo tout aussi dreamy, nous a fait fondre. S’inspirant des deux premiers artistes de la soirée et du climat maussade, on a commencé notre set avec notre chanson la plus flâneuse, et avant longtemps, comme un rêve, le dernier show de notre tournée avait pris fin.

Novusolis sur la scène du Bar Robo à Ottawa

Novusolis au Bar Robo à Ottawa. Photo : Dominique Lemoine.

Après tout ça, on a célébré/déploré la fin de notre tournée avec des viennoiseries et une balade autour d’Ottawa. Le lendemain, on a conduit jusqu'à Thunder Bay, et le jour suivant on était à la maison. La route de retour était ensoleillée, paisible, et propice à la réflexion. C’était le temps d’absorber la tournée; de méditer sur le futur; de parler de nos émotions, de l’art, de ce qui nous attend à Winnipeg; et d’apprécier le paysage majestueux du Bouclier canadien, ourlé par les dernières feuilles qui n’avaient pas encore lâché.